Anne Agostini lors du vernissage de ses créations Suspensions, au Sofitel de Marseille. ©AL
Anne Agostini lors du vernissage de ses créations Suspensions, au Sofitel de Marseille. ©AL

Anne Agostini: un nouveau langage artistique

C’est à l’occasion du vernissage de ses dernières œuvres qu’Anne Agostini, jeune artiste aixoise, nous a ouvert les portes de son univers.

Anne Agostini est une jeune artiste plasticienne qui travaille à Aix-en-Provence. Peintures, installations, fresques in situ… Elle touche à tous les supports et ne s’impose aucune limite. Peu connue du grand public, elle a déjà exposé un peu partout en France. Marseille, Aix, Trets, Lyon, Toulouse ou encore Paris avec un très beau mécénat d’Agnès.B, en 2009.  «Je suis souvent appelée pour des réalisations in situ, et j’adore ça ». Ces créations éphémères, elle les réalise sur des murs, des vitres. En 2011, elle s’est même appropriée les vitres du Cloître des Oblats à Aix: «L’idée d’intrusion de la lumière naturelle et le jeu des ombres sur mon travail m’ont plu. J’ai dû m’adapter au lieu, y mélanger mon ADN ».

Instinctive et sensible

Entre elle et ses œuvres, un lien unique. Celui des émotions ressenties et du désir de rendre le réel visible en sculptant ses émotions sur la matière: « L’inspiration me vient au travers de rencontres, de lieux. Après une rencontre marquante, je pars à la recherche d’une matière qui lui correspond. Il y a une longue réflexion avant la création. Je pars d’une vision, d’un fantasme…puis, une envie de dire quelque chose ».

Ses créations sont à son image : instinctives et sensibles. En 2008, l’installation Fleur de cordes aborde son rapport aux racines familiales et à cette terre, rouge, qu’elle n’a jamais connue. Plus tard, c’est en travaillant des feuilles de soie qu’elle parlera de sa fragilité. « Aujourd’hui, je ne raconte plus d’où je viens, mais ce que je vis ». Sur ses dernières créations, Suspensions, elle ne trace plus de lignes droites, elle brise la continuité des formes et joue avec les matières : « De l’acier, du perspex et de l’acrylique. Quelque chose de plus mouvementée et énergique que j’ai affiné jusqu’à la confrontation des matières ».

Créer sans limite

Lorsqu’on lui parle d’avenir, Anne Agostini veut «continuer à créer quelque chose qui ne soit pas reconnaissable. Inventer un langage qui aille au-delà du signe ». Sans aucun doute il faudra suivre son actualité pour ne pas manquer ses prochaines installations qui seront encore une fois, remplies de poésie.

Site internet de l'artiste.    

1 Star (No Ratings Yet)
Loading...

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. SAVRY dit :

    Belle présentation et sensibilité de l’Artiste dans l’Amour des ses Créations.