E-Fractions travaille à la mise en valeur de la littérature et à sa démocratisation. ©AL
E-Fractions travaille à la mise en valeur de la littérature et à sa démocratisation. ©AL

Le numérique entre en librairie

E-Fractions utilise l’édition numérique pour rendre accessible à tous la littérature contemporaine, tout en respectant le circuit d’un livre papier.

C’est à la librairie L’atinoir à Marseille que Franck-Olivier Laferrère nous a présenté, avec passion et militantisme, les éditions E-Fractions dont il est l'un des fondateurs. Créée en 2012, la structure publie, diffuse et distribue des livres numériques directement en librairie.

Repenser l’édition numérique

Alors que certains libraires pensent encore que le livre numérique « c’est faire entrer le loup dans la bergerie », E-Fractions croit à l’importance de ces derniers dans la transmission des textes et propose un système de diffusion physique de ses livres via un concept d'ebook-cartes. Le but est de redonner au libraire son rôle de prescripteur de contenus et d'augmenter son offre : « une carte prend moins de place qu’un livre. Les libraires ne peuvent pas pousser les murs et accueillir plus d’œuvres. Le numérique permet de réactualiser les textes, les remettre en avant, le livre épuisé n’existe plus ». Il est aussi beaucoup moins cher « le prix doit rester entre 1 et 8 euros ». Le lecteur peut ainsi « prendre un risque » et découvrir un auteur ou un éditeur.

Une lecture sans barrière

Ces ebooks, qui ressemblent à des cartes postales, représentent la première et la quatrième de couverture : « l’idée est de matérialiser le livre numérique pour que le lecteur ait un visuel, possède un objet ».

« En France, on a un fétichisme de l’objet lié à sa valeur. Avec le numérique, c’est au texte seul de faire ses preuves. On redonne de la lisibilité aux textes en cassant l’image du snobisme de la littérature », explique Sébastien Doubinsky, auteur de Peau d’orange.

Équipé d’un dispositif de téléchargement (lien URL, QR code) le livre est protégé par un mot de passe que le libraire délivre à l’achat. Sans DRM (verrous qui empêchent l’utilisation libre des fichiers), il peut être prêté, offert et placé sur autant de supports que l’on souhaite. Franck-Olivier assume les risques de piratages liés à cette absence de cadenas et préfère le partage au contrôle : « Le jour où on piratera de la littérature contemporaine je serais plutôt content ! »

Un catalogue éclectique

La maison d'édition propose trois collections, Hors Format, collection du Zaporogue, Fugit XXI. Son catalogue se compose d’une vingtaine d’œuvres : poésie, récits, essais et carnets d’auteurs. E-Fractions distribue également des livres numériques d’autres éditeurs indépendants. Sa plateforme présente une centaine de titres de 13 éditeurs, tel que les éditions Lunatique, Premier Parallèle, les éditions Métailié et plus récemment les éditions L’atinoir ou encore La Marelle éditions.

Le conseil lecture de la rédaction

Le ciel et le sable de Tara Lennart, Conférence sur la pluie de Juan Villoro. Notre coup de cœur : L’intime n’a jamais été aussi politique ici-bas, écrit par Camille Cornu, une jeune auteure à découvrir absolument !

Site internet de la maison d’édition et de la plateforme de diffusion.
Suivez E-Fractions sur Facebook.
A Marseille, retrouvez ces ebook-cartes à la librairie L’atinoir.


1 Star (2 votes, average: 4,00 out of 4)
Loading...

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *