Virginie Aimone joue 80% des pièces du collectif. ©DR
Virginie Aimone joue 80% des pièces du collectif. ©DR

Désacralisation de la sociologie au théâtre

Basé à Marseille, le collectif Manifeste Rien propose des pièces de théâtre tirées de textes de sciences humaines pour les rendre accessibles à tous.  

Jerémy Beschon, metteur en scène des spectacles de Manifeste Rien, choisit le texte présenté avec ses acteurs. D'abord auteur de ses pièces, il a ensuite décidé d'adapter des textes de sociologie ou d'anthropologie. Ils sont devenus la matière première d’une forme théâtrale qui propose une vulgarisation d’œuvres de sciences humaines majeures. « L’idée est rapidement venue de faire ce type d’adaptation. Nous nous sommes aperçus que cela fonctionnait bien avec le public », explique t-il.

Un travail d’équipe

La réécriture des textes se fait en binôme pour une grande partie avec Virginie Aimone, actrice. « Il y a une lecture commune de l’ouvrage, puis je fais un montage textuel. Virginie ajoute ce qui lui semble pertinent et épure mon montage que je retravaille. Le reste se fait en plateau et laisse une part d’improvisation », continue Jérémy Beschon.

Le collectif présente des œuvres qui permettent de prendre du recul avec des faits d’actualités. « La recherche en sociologie a une avance sur l’actualité, cela nous permet de déconstruire l'information et d’avoir du recul. »

Une narration au féminin

Pour leur adaptation de La Domination Masculine d’après Pierre Bourdieu et Tassadit Yacine, Jéremy Beschon et Virginie Aimone ont voulu garder la précision terminologique et scientifique chère à Bourdieu. « Nous faisons de la vulgarisation dans le sens positif, nous mettons à disposition des outils sans trahir les auteurs, ce n’est pas possible de traduire directement. »

Le spectacle se présente comme un one-woman show qui alterne les analyses de Bourdieu, des poèmes berbères et les témoignages recueillis par Tassadit Yacine, chercheuse franco-algérienne, qui a beaucoup aidé au montage des idées. Une alternance entre le savant, le comique et la poésie qui permet au public d'accéder à différentes formes de réflexions.

Cette adaptation est au répertoire du collectif depuis 2011. Un temps délaissé par les programmateurs, elle a été beaucoup demandée depuis quelques temps. Elle se jouera sur la scène Nationale du Théâtre Le Liberté de Toulon à guichet fermé les 16 et 17 mai.

Retrouvez l'actualité de Manifeste Rien sur leur site et sur Facebook. La Domination Masculine sera présentée au théâtre de l’Œuvre à Marseille les 25 et 26 mai et à Paris le 18 mai à 20h au centre d'animation Place des Fêtes. Un débat en présence de Tassadit Yacine suivra la représentation.

1 Star (1 votes, average: 4,00 out of 4)
Loading...

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *