Maya la bite. ©Monsieur Bite
Maya la bite. ©Monsieur Bite

Profession : dessinateur de bites

Monsieur Bite se définit comme un bitologue, ziziphile ou encore un bitemaker. Il officie à Marseille et propose sur son compte Instagram une galerie de personnages prenant vie sous les traits de zizis.

Toutes les histoires mettant en scène des kikis semblent toujours commencer ainsi : « A l’adolescence, on s’ennuyait avec les potes et on dessinait des bites ». Sauf que pour Monsieur Bite, l’habitude a perduré. « Un jour, alors que je dessinais une énième zigounette, ma copine m’a dit "et si tu faisais une expo de bites, avec un compte Instagram comme vitrine" », explique t-il avant d’ajouter avec fierté, « Monsieur Bite est né dans la tête d’une femme ».

L’idée lui plaît et il lance quelques jours plus tard son compte. Pour le nom c’est également sa conjointe qui en a l’idée : « Elle me présente à ses copines comme Monsieur Bite avant de dire mon prénom, cela m’a paru évident », poursuit-il.

Un humour à la portée de tous

Évidemment les dessins de Monsieur Bite ne sont pas du goût de tous. L'humour est subjectif, le dessinateur en a conscience et l’accepte : « Je sais que cela ne fait pas rire tout le monde ». Monsieur Bite s’applique à continuer à faire ses dessins : « Je ne suis pas politisé, c’est du dessin léger, je veux juste faire sourire ». Le ziziphile n’est pas misogyne et s’est essayé à la vulve pour la journée internationale des droits des Femmes. « J’avais un peu peur des réactions mais je me suis lancé. Parfois certains stickers sont gribouillés et je reçois des messages négatifs de féministes, cela me surprend. »

De nombreux personnages de la pop culture trouve ainsi un pendant « bitique » : Obi-wan kenobi devient Obi-wan Kenobite, Kool Shen Couille Shen et Maya l’abeille Maya la bite. « J’ai une liste assez importante dans mon téléphone. Je note les idées que j’ai ou que l’on me soumet. En ce moment je travaille sur une série de Dragon Ball. Il y a encore beaucoup de choses à faire avec des jeux de mots à base de couilles, verge et bite », raconte t-il.

Ne pas se dévoiler

Dans le civil Monsieur Bite est graphiste mais ne souhaite pas forcement se mettre en avant : « Je veux juste amuser avec mes dessins et puis l’anonymat donne aussi une pointe de mystère ! », plaisante-il.

Le dessinateur ne manque pas de projets : « J’ai une exposition prévue dès le 7 septembre à la Voie Maltée à Marseille ».

Il aimerait passer plus de temps sur ce projet. Il le développe et le fait connaître en collant des sitckers dans les rues de Marseille et en distribuant des « Fanzizines » qui contiennent des jeux, une petite biographie et de la pub pour les sérigraphies imprimées destinées à la vente.

Retrouvez Monsieur Bite sur son compte Instagram et en exposition à la Voie Maltée  à Marseille dès le 7 septembre 2019.

               

1 Star (1 votes, average: 4,00 out of 4)
Loading...

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Osella dit :

    Un artiste talentueux, pleins d’humour je lui souhaite une bonne continuation. Vive monsieur bite