Une petite sélection d'ouvrages pour des idées cadeaux. ©MD
Une petite sélection d'ouvrages pour des idées cadeaux. ©MD

Livres à offrir ou à recevoir

Une fois ne sera pas coutume, nous vous proposons une sélection de livres. Des idées à trouver au pied du sapin, mais pas seulement.

Les musicaux

La musique est parfaite au creux de vos oreilles : douce et mélodieuse qui vous accompagne au fil de votre vie. Mais vous pouvez aussi la lire.

In the Seventies, de Barry Miles aux éditions Le Castor Astral. Des anecdotes et des noms mythiques des années 70, on se promène à New-York et à Londres avec les Clash, Patti Smith. On (re)découvre la contre-culture de l’époque. Miles nous embarque dans ses souvenirs, ses voyages. On aime, on en redemande.

La France est rock, de Pascal Pacaly, aux Éditions Abatos. L’auteur a rencontré au fil des années quelques uns des groupes français les plus en vue. Il les raconte sous formes de nouvelles biographiques, de reportages et de chroniques. Les mots justes, parfois directs vous font sentir un sincère enthousiasme pour ces formations. Ces pages égrainent les débuts d’Eiffel, des Fatals Picards, des Wampas avec brio. Une mention spéciale pour la chronique sur Olive Zetoun.

Jean-Jacques Goldman Confidentiel, de Fred Hidalgo, l’Archipel. Un incontournable pour les amoureux de JJG. Une biographie autorisée qui retrace la carrière du chanteur grâce aux interviews réalisées par le journaliste musical. Le véritable plus, l’affection non dissimulée qui font que les 555 pages se lisent d’un trait. Ce n’est pas uniquement une succession d’interview, c’est aussi le parcours de l’auteur, un chassé-croisé entre deux hommes qui ont de l’estime l’un pour l’autre.

Hexagone, le mook de la chanson française, revue trimestrielle. Un bel objet, que l’on parcourt avec plaisir et envie. De belles découvertes musicales et des classiques. Le numéro 1 est toujours dispo, le numéro 2 le sera dès le 20 décembre. Un voyage au cœur de la grande et belle chanson française. De plus, le mook est indépendant, créé et conçu par une bande d’irréductibles passionnés. A soutenir en s’abonnant!

On les a déjà vus sur le site

Madame 6, édition Berbolgru. C’est original et c’est graphique. La revue réunit des artistes de différents horizons et en fait un contenu homogène. On va d'un projet à l'autre : BD, ping-pong, récit de rêves, poèmes et textes.

Tu peux pas comprendre t’es pas un chat, édition Larousse. On retrouve la fraicheur de la page Facebook, les plus jolies photos et les répliques cultes de nos amis les chats. On sourit, on peut les feuilleter à chaque âge. La domination féline est en marche, enfin elle est déjà assise.

La ballade de l’enfant gris de Baptiste Beaulieu, Editions Mazarine. Deuxième roman de l'auteur, toujours dans l’émotion autour d’un trio : Jo', un jeune interne en pédiatrie, No', patient de 7 ans et Maria, sa mère. Comme toujours on pleure et on rit avec Beaulieu. C’est l’ascenseur émotionnel avec ce style simple et cette facilité déconcertante à dire les choses. C’est ce qu’on aime.

La bibliothérapie

La quoi ? La thérapie par les livres. Deux titres différents mais ce sont de véritables coups de cœur.

Les remèdes littéraires, se soigner par les livres de Ella Berthoud et Susan Elderkin en livre de Poche. Véritable dictionnaire que l’on peut consulter au gré des aléas de la vie. Le principe : un mal = une lecture. Pour les claustrophobes, par exemple, le conseil de lecture donné est La Petite Maison dans la Prairie de Laura Ingalls Wilder et ses grands espaces indomptés. Autant de moyen d’aller mieux que de se construire une véritable bibliothèque et soigner ses maux physiques et ses angoisses.

Sous forme de roman : Aux petits Mots les grands remèdes de Michaël Uras, Préludes. Une belle découverte, un vrai plaisir de lecture. Alex, un héros attachant bibliothérapeute, des personnages secondaires, ses patients émouvants. Une manière de se soigner peu commune : vaincre les maux par les mots. Là, encore le livre ouvre vers d’autres lectures, comme un puits sans fond de la littérature.

Les surprises

Pechblende, de Jean-Yves Lacroix, Albin Michel. Au départ de ce roman historique, nous sommes en 1938, nous suivons Lucien apprenti libraire et amoureux de Laura. Il faut parfois s’accrocher à sa lecture tant il y a d’informations mais le jeu en vaut la chandelle et nous traversons la Seconde Guerre Mondiale avec eux.

Lithium, d'Aurélien Gougaud, Albin Michel. Premier roman de l’auteur qui nous entraine avec « Il » et « elle », personnages ancrés dans leur époque, entre réseaux sociaux, alcool et sexe dans un monde où l’argent est roi. Le sujet n’est pas joyeux, les personnages désabusés mais c’est ce qui fait l’intérêt de cet ouvrage.

Le personnel

Pour terminer cette sélection, c’est un livre concept et personnalisable dont nous parlerons : Débranche tout imaginé par Virginie Guyard aux éditions Solar. Un livre créatif dont vous créez le contenu qui vous incite à déconnecter. Des défis simples comme écrire les paroles d’une chanson, sortir sans téléphone, créer ses propres lolcats, écrire un souvenir. Autant de choses qui permettront l’introspection.

Cette liste est subjective et issue de lectures récentes. Et pour des conseils bien réels pensez à aller en librairie.

1 Star (3 votes, average: 4,00 out of 4)
Loading...

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *