Monika et Alain lors d'une scène ouverte ©MD
Monika et Alain lors d'une scène ouverte ©MD

Scènes ouvertes : un état d’esprit

Depuis un an maintenant, Monika Mars organise des scènes ouvertes à Marseille, l’occasion pour les musiciens marseillais d’avoir des rendez-vous réguliers pour se retrouver.

Monika a commencé à organiser les scènes ouvertes en juin 2012. C’est sa passion pour la musique qui l’a poussée à concrétiser cette idée qui germait dans sa tête depuis quelques mois. « J’avais déjà contacté deux endroits qui n’avaient pas donné suite, ça a fonctionné avec le Vilain Petit Canard et pour ce qui est de trouver des participants j’ai contacté des personnes que je connaissais mais je me suis aussi énormément servie des réseaux sociaux ».

Du Vilain Petit Canard à l’Intermédiaire

Depuis le mois de mai, Monika organise aussi les scènes ouvertes de l’Intermédiaire chaque mercredi : « J’ai vu qu’il y avait une soirée scène ouverte, j’ai décidé d’y aller pour écouter et il n’y avait pas grand monde, j’ai proposé d’organiser la suivante, ils ont accepté et c'est devenu un rendez-vous hebdomadaire ».

Principe des scènes ouvertes

Pour participer à ces scènes ouvertes il faut respecter les quelques règles fixées par l’organisatrice, chacun son tour les musiciens interprètent deux chansons sans aucune sono mais accompagné de leur instrument. Il y a de tous les niveaux, de tous les styles et de tous les âges : « Je trouve que jouer deux morceaux est un bon compromis, un seul les interprètes seraient un peu frustrés et trois cela me semble long pour ceux qui désirent prendre la suite » .

Un principe fédérateur

Et il suffit de la voir gérer une de ces soirées pour comprendre que cette ancienne antiquaire n'a qu'un seul moteur : la passion. Elle veille à ce que tous se sentent à l’aise, elle accueille les chanteurs, inscrit leur noms à la liste et a toujours un mot d’encouragement pour chacun.

Mais ce qui importe à Monika c'est le partage autour de la musique « ce qui se passe ici est un état d’esprit, les gens viennent, chantent , se rencontrent, ils sortent de chez eux et prennent du plaisir à se retrouver ».

A la fin de la soirée celle qui a fait en sorte que tout se passe en toute équité, lâche la bride et les musiciens font alors un bœuf et parfois Monika prend le micro afin de partager, elle aussi, son univers musical.

Zoom sur Martin

Parmi les participants à la scène ouverte, il en est un qui fait l’unanimité, Martin alias Gimmick, un jeune homme de 21 ans, auteur compositeur et interprète. Il suffit de le voir sur scène pour comprendre que la musique coule dans ses veines. « Sa fraicheur fait plaisir à voir et il a un vrai talent », raconte Gabriel un autre participant. Mais il surprend aussi par la diversité de ses goûts musicaux, aussi à l’aise pour jouer du Brassens que du -M-. Quand on lui parle de carrière, le jeune homme garde les pieds sur terre : « Bien sûr que c’est mon rêve et que j’aimerai pouvoir faire carrière mais je tiens à assurer mes arrières ». Talentueux, modeste et travailleur, tous les éléments pour réussir dans l'avenir.

1 Star (2 votes, average: 4,00 out of 4)
Loading...

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *